Jusqu'à présent réservé aux personnels soignants et aux malades, le port du masque devient du jour au lendemain le symbole de responsabilité sociale.

Si sortir masqué va devenir de rigueur même pour les personnes en bonne santé, nous sommes encore nombreux à avoir besoin d'un petit guide pratique.

Voici donc notre version courte de "Comment porter and entretenir son masque artisanal" pour un maximum d'efficacité:

1. Pourquoi le port du masque est-il important ?

Tout d'abord il est bon de rappeler que l’Académie de Médecine, l’Organisation Mondiale de la Santé, et les Centres de Contrôle de Maladie et de Prévention s’accordent sur l’aspect préventif du masque artisanal.

Pour l'instant son port n'est pas obligatoire mais il est fortement recommandé, notamment dans les milieux urbains où le contact social est quasiment inévitable.

Comme rester chez soi, le port du masque sera pleinement efficace si la majorité de la population l'adopte.

Le port du masque est un acte de civisme et de respect envers les plus âgés et les plus fragiles.

Dans plusieurs grandes villes d’Asie où la population est dense, c’est d’ailleurs devenu une norme culturelle de respect, passible d’une amende en cas de non-port, bien avant l’apparition du Covid-19.

2. Le masque artisanal est-il vraiment efficace ?

Des études récentes ont révélé que le Covid-19 pouvait aussi se transmettre par l’air, notamment par des personnes contaminées ne présentant aucun symptôme.

Attention, le masque en tissu seul ne permet pas de se protéger intégralement du coronavirus. Mais en complément des mesures barrières de distanciation sociale, de lavage de main et de confinement, le masque permet de réduire sa propagation.

Les petites créatrices de THAOSS qui préparent les masques artisanaux utilisent au moins deux couches de coton et un tramage serré. Elles produisent les masques en se basant sur des directives très précises de l'AFNOR.

Pour être efficace, le masque artisanal doit être correctement utilisé. Par exemple, il doit impérativement être porté sur une peau nue (rasage obligé pour les hommes).

3. Comment l’utiliser ?

Avant chaque utilisation, il est important de se laver les mains à l’eau et au savon, et de s’assurer que le masque soit bien propre.

Il suffit ensuite de placer le masque sur le visage au niveau du nez, et de le maintenir pendant que vous placez les élastiques derrière les oreilles. Vérifiez bien que le masque couvre le menton. Une fois ajusté, il ne faut plus le toucher, ou alors se laver les mains juste après.

Avant de le retirer et de le mettre à laver, il est important de se nettoyer une nouvelle fois les mains. Le masque se retire par l’arrière des élastiques et sans toucher la partie avant.

Il convient ensuite de le déposer dans un contenant exclusivement réservé à cet usage (on ne le mélange pas avec du linge sale). Une nouvelle fois, un lavage des mains est nécessaire, ainsi qu’un nettoyage des parties extérieures du contenant (grâce à de la javel ou une solution hydroalcoolique).

4. Est-il réellement hygiénique ?

L’Afnor a consulté plus d’une centaine d’experts afin de proposer des techniques de fabrication correctes et hygiéniques.

Les seuls matériaux conformes qui assurent une perméabilité à l’air ainsi qu’une protection aux projections sont : le coton, le viscose, le polyester et le polypropylène.

L’utilisation d’autres types de matériaux est possible, mais sera seulement efficace contre les projections.

Les masques artisanaux proposés par THAOSS sont en coton. Nous avons un assez grand choix de motifs.

5. Pendant combien de temps est-il efficace une fois porté ?

Le masque artisanal peut servir plusieurs fois durant une même période de quatre heures, et uniquement s’il est retiré et remis selon les consignes citées plus haut.

Passé ce délai, il n’est plus utilisable et doit impérativement être lavé.

 6. Comment se lave-t-il ? A quelle fréquence ?

Le lavage et le séchage du masque doivent respecter les préconisations du fabricant. De manière générale, il faut absolument éviter tout contact entre le masque usagé et des articles vestimentaires propres.

Lavez votre masque après chaque utilisation avec votre lessive habituelle à 60°C sur le programme coton.

Une fois votre masque propre, il est souhaitable qu'il sèche complètement dans un délais inférieur à deux heures. Toutefois, il est déconseillé de mettre le masque artisanal en tissu dans le séchoir à cause des élastiques. On peut finir le séchage au fer à repasser. A noter, que le repassage du masque ne permet pas de désinfecter celui-ci.